Cosmétiques DIY

LA TRANSITION EN COSMÉTIQUE VÉGÉTALE

Vous avez fait le tour des cosmétiques conventionnels, vous avez envie de changements et vous avez choisi de participer à un atelier pour fabriquer votre propre cosmétiques ? Bonne idée ! Néanmoins, avant de vous lancer dans ce grand changement, il est important de connaître les réactions possibles, les causes, les bons gestes pour que votre nouvelle routine soit tolérée par votre peau rapidement… Avant d’aborder ces sujets, je vais vous parler de ce qu’on appelle « l’effet rebond » et je terminerai l’article par des conseils simples pour vous aider à avoir une belle peau.

Qu’est-ce que l’effet rebond ?

De plus en plus de personnes sont déçues par les cosmétiques conventionnels et se tournent vers les cosmétiques naturels pour résoudre des problèmes de peau. Malheureusement, nombreuses sont celles qui arrêtent car elles ignorent que la transition va être difficile ! En effet, lorsque vous commencez à utiliser des soins naturels, il est fréquent d’avoir ce qu’on appelle « l’effet rebond« , c’est-à-dire, que l’état de la peau empire ! Exemples de réactions : peau qui pèle, plus de boutons…Pourquoi la peau réagit ainsi ? C’est simple, après des années d’application de « soins » conventionnels, votre peau est devenue accro à certaines molécules chimiques. Ces « soins » qui sur le moment la soulageaient, n’ont fait que la fragiliser et la rendre dépendante. D’ailleurs, ceci explique pourquoi, à force d’utiliser ces produits, votre peau en réclame toujours plus. Vous êtes alors dans un cercle vicieux qui vous fait consommer toujours plus de crèmes et autres soins ! Comment sortir de ce cercle vicieux ?Vous l’aurez compris, ces cosmétiques censés protéger votre peau, entretiennent finalement vos problèmes cutanés et c’est probablement pour cette raison que vous vous orientez vers des solutions naturelles. Bonne initiative ! Cependant, il faut savoir que votre peau est devenue fainéante et elle aura besoin de temps pour adopter une nouvelle routine aussi bonne soit-elle. Dans un premier temps, la peau sera :

  • perdue face aux molécules naturelles ; Habituées aux ingrédients chimiques, elle ne saura que faire du naturel.
  • en manque de molécules chimiques.

Résultat : elle va réagir, faire une sorte de crise de « manque » et les problèmes cutanés vont s’amplifier. Alors comment faire et aurez-vous forcément cet effet rebond ? Réponse plus bas.

Bon à savoir : les crèmes conventionnelles contiennent la plupart du temps des huiles minérales – issues de la pétrochimie – et d’autres molécules dites « hydratantes » qui ne soulagent que provisoirement et n’apportent pas de bienfaits à la peau. Au contraire, à force d’utilisation, elles la rendent fainéante, dépendante et la fragilise. Résultat :cela favorise les problèmes cutanés tels que la sécheresse, l’eczéma, les microkystes…

Aurai-je forcément cet effet rebond ?

Non, l’effet rebond n’est pas systématique. En général, les personnes qui utilisaient peu ou pas de cosmétiques vont très bien tolérer les cosmétiques naturels. En revanche, si vous faites partie de celles ou de ceux qui ont tout essayé et qui cumulent les échecs malgré les différents traitements pour résoudre des problèmes de peau (acné, rosacée…), je vous conseille vivement de mettre votre peau à la « diète » avant de passer aux soins naturels ! En effet, la peau est un organe qui tout comme d’autres (foie, poumons…) peut saturer et avoir besoin d’évacuer.

Qu’est-ce qu’une diète de la peau ? La diète de la peau consiste à simplement laver votre peau avec un produit doux (exemples : savon à froid, liniment oléo-calcaire). Après cela, il est bien d’appliquer un hydrolat ou une synergie d’eaux florales afin de rééquilibrer le ph de votre peau. C’est tout ! En faisant ces gestes pendant deux à quatre mois votre peau va se débarrasser de tout ce qui l’encombrait et réapprendre à travailler seule. Grâce à cela, elle va se rééquilibrer petit à petit. L’idée de la « diète » peut vous paraître étonnante, pourtant, les résultats sont bluffants ! Si durant cette diète votre peau vous tiraille trop, il sera possible d’appliquer une huile végétale pour la soulager (argan, jojoba…)

Comment limiter les risques de réactions cutanés ?

Il existe plusieurs moyens de limiter les réactions cutanées lorsque vous passez des cosmétiques conventionnels aux naturels. Les bons gestes sont de :

  • Se passer de fond de teint autant que possible. Si vous ne pouvez pas sortir sans, choisissez une poudre minérale naturelle. Surtout : arrêtez les fonds de teint conventionnels car la plupart contiennent des huiles minérales et autres cochonneries qui obstruent les pores et annulent les effets positifs des cosmétiques naturels voire provoquent des réactions cutanés
  • Respecter les recommandations concernant la fréquence d’application. Pour qu’un produit soit efficace, il y a des règles à respecter. C’est le même principe que pour le sport. Si on veut du résultat, il faut être RÉGULIER.
  • Ne surtout pas décaper sa peau car cela fragilise la barrière cutanée ! Je vous conseille de garder le savon de Marseille pour faire votre lessive, de mettre de côté les gels douche qui contiennent des tensioactifs trop agressifs pour la peau et d’arrêter les peelings à répétition… Attention aussi à ne pas frotter trop fort si vous utilisez un gant de toilette (l’idéal étant de s’en passer) ! Pour laver votre peau, vous pouvez adopter un nettoyant doux type savon à froid, liniment oléo-calcaire, savon liquide doux.

Important :quand on commence un traitement, il faut lui laisser le temps d’agir et ne pas mélanger les cosmétiques. Trop souvent, je rencontre des personnes qui utilisent plusieurs crèmes ou sérums à la fois en espérant un résultat plus rapide, or, l’effet sera inverse ! Aussi, il est préférable de ne pas se focaliser sur le problème de peau que vous traitez car le mental joue beaucoup. Plus vous serez obnubilé(e) par un problème, moins vous aurez de chance de le voir partir !

En combien de temps la peau s’habitue aux cosmétiques naturels ?

Les cellules de la peau se régénèrent en moyenne en 4 à 6 semaines. Par conséquent, il est nécessaire d’attendre que ce délai soit passé pour voir un réel résultat. Dans de rares cas, pour que la peau tolère parfaitement les cosmétiques naturels et qu’il y ait une amélioration du problème à traiter, cela peut prendre plusieurs mois. Chez les adolescents qui n’appliquaient absolument rien sur leur peau avant d’avoir recours aux cosmétiques naturels, on note très rapidement des résultats positifs ; La plupart du temps, ils ne connaissent pas d’effet rebond.Passons maintenant à l’action des plantes. Elles sont efficaces à condition d’être patient(e) et de respecter la posologie ! Comme évoqué plus haut, pour qu’un produit donne de bons résultats, il faut :

  • Laisser le temps à la peau de se renouveler.
  • Suivre les recommandations.
  • Ne pas mélanger plusieurs cosmétiques différents en espérant un résultat plus rapide.

Enfin, il est important de souligner qu’il existe une multitude de soins naturels. La plupart du temps, les résultats sont spectaculaires. Néanmoins, il arrive parfois qu’une bonne formule qui convient à plusieurs personnes ne conviennent pas forcément à d’autres. Si après deux mois d’application vous ne voyez pas d’amélioration de l’état de votre peau, vous pourrez envisager d’en tester une autre.

Nota Bene : il est possible de faire des allergies aux huiles essentielles ou d’autres ingrédients d’origine végétale. Si vous appliquez des huiles essentielles pour la première fois, il est préférable de faire un test d’allergie en déposant une goutte dans le pli du coude et en attendant 48 heures. Si votre peau rougit, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Est-ce que ça vaut la peine de passer aux cosmétiques naturels ?

Si vous êtes satisfait(e)s de vos cosmétiques conventionnels et n’êtes pas convaincu(e)s par les cosmétiques naturels, libre à vous de continuer avec votre routine habituelle. Cependant, sachez que les cosmétiques naturels présentent plusieurs avantages car ils :

  1. Sont riches en principes actifs ce qui permet de lui apporter ce dont elle a besoin (vitamines, omégas…)
  2. Sont bons pour la peau et permettent de l’équilibrer. Quelques exemples : l’huile de jojoba régule les sécrétions de sébum, les tensioactifs et conservateurs naturels sont plus doux voire nourrisants ! Aussi, les vrais produits naturels ne contiennent pas de parabènes, pas d’huiles minérales et tous ces autres ingrédients douteux.
  3. Respectent l’environnement et votre santé (à condition de choisir des cosmétiques qui utilisent un maximum d’ingrédients biologiques évidemment).
  4. Permettent de protéger la faune et la flore. Les industriels qui produisent les cosmétiques conventionnels se soucient peu de l’environnement et des animaux.

En résumé, en plus d’apporter de nombreux bienfaits à notre peau, les cosmétiques naturels respectent l’environnement et les animaux.

Mise en garde : si vous souhaitez acheter des cosmétiques naturels, soyez vigilant lors de vos achats car de plus en plus de marques pratiquent le « greenwashing » – il s’agit d’un procédé marketing qui vise à faire croire aux consommateurs qu’un produit est naturel et écologique alors que ça n’est pas le cas. Seule solution : apprendre à lire les étiquettes.

Article by https://www.remeterre.fr/est-il-normal-de-faire-des-reactions-aux-cosmetiques-naturels/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *